A definir résidence

A Définir, résidence artistique

Du 9 au 28 mars 2015 les artistes Sengthe Vanh Bouapha et Ma Zhong Yi s’installent aux Arteliers

Performance et abstraction

L’artiste Ma Zhong Yi a une pratique de la performance comme un engagement du corps dans un militantisme politique au sens noble du terme, il ne prône pas une idéologie mais prône la réflexion et le regard critique. De part, son statut de Chinois résident en France, il a une position d’observateur particulier de la société française et chinoise et de leurs parallèles. Il utilise ses observations sociologiques de terrain pour réaliser ses performances.

A definir01
Ram_Muay peformance ; 2 performers, un paravent et pièce sonnore ;  XUL VI, Orléans, 2014 – Sengthe Vanh Bouapha & Julien Crosnier

Sengthe vanh Bouapha utilise principalement la boxe et les arts martiaux dans l’iconographie et l’élaboration de ses performances. Au cours de ses différentes représentations, il a créé un personnage conceptuel basé sur la mythologie du boxeur dans le cinéma. Il projette alors des questionnements sur les stéréotypes de la masculinité dans notre société de consommation.

Definir02
UN dernier uppercut ( apparition de la performance Ram Muay²) Clip musical, 3min30 – Orléans, 2014 – Mathieu Mallon

Les deux artistes se sont connus durant leurs études à l’école des Beaux-Arts de Tours en 2003. Bien qu’ayant des pratiques différentes, ils n’ont cessé de dialoguer autour de leurs visions de la performance. D’après leurs expériences, et leurs lectures de l’histoire de l’art, la performance a toujours eu un caractère militant. La performance a alors toujours eu à porter un message. En contemplant cet état ils en sont arrivés à se demander si cette face militante composait l’essence de l’abstraction. Ce qui les a conduit à ce questionnement : Qu’est ce que l’abstraction dans la performance ? Qu’est ce que l’abstraction dans leurs performances ?
Le temps de résidence permettra aux deux artistes d’explorer ces questionnements par les actes. Entre expérimentation, mise en place de protocole spécifique et introspection de leurs pratiques, ils pousseront leurs arts pour questionner la place du message dans la performance et en creux la possibilité de l’abstraction.

Les deux artistes oeuvrent également en direction des publics puisqu’ils proposent des actions de médiation culturelle avec les écoles (loiret et indre et loire), des Ateliers prise de « note et performance », et même des Workshops avec les étudiants. Pour en savoir plus, téléchargez le dossier de présentation ici.

Laisser un commentaire